L’équipe samoane de cartographie participative a reçu un prix de développement durable

Le 25 septembre 2015, le département forestier du Ministère des ressources naturelles et de l’environnement des Samoa (MNRE) a reçu le prix de l’innovation et de l’excellence dans la fonction  publique dans la catégorie initiative en faveur d’un développement durable et respectueux de l’environnement pour la mise en œuvre du projet sur l’intégration des risques et de la résilience au changement  climatique dans la gestion des forêts  (ICCRIFS).

Le projet ICCRIFS Project s’étale sur une durée de quatre ans et est financé par  le Fonds pour l’environnement mondial (FEM, GEF en anglais) via le le programme des Nations Unies pour le développement  (PNUD). L’objectif du projet est d’intégrer les risques liés au changement climatique dans la gestion des forêts aux Samoa. Après une formation organisée en 2012 par le  Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) portant sur l’utilisation de la modélisation participative en trois dimensions (MP3D), les équipes du projet ICCRIFS ont mis sur pied 18 exercices de MP3D à l’intention des communautés locales dans des domaines comme la gestion de l’eau, des forêts et le tourisme. Le premier modèle participatif en trois dimensions qui a été mis en œuvre  (il couvrait les villages s’étendant de Laulii à Falevao) est devenu un outil de plannification très efficace. Il a permis d’impliquer les gens en leur apportant des connaissances et des compétences en matière de gestion de l’environnement et en leur fournissant des outils pour s’adapter au changement climatique et en réduire les effets.

La remise des prix de l’innovation et de l’excellence dans la fonction publique a eu lieu le 25 septembre dans le cadre de la quatrième journée de la fonction publique. Cette journée est organisée pour commémorer, célébrer et reconnaître la contribution et le rôle de la fonction publique en vue du développement national des Samoa. Près de 50 ministères gouvernementaux et d’organismes publics ont pris part aux célébrations cette année.

Ces prix visent à saluer le dévouement que les fonctionnaires mettent à remplir la mission des ministères et départements pour lesquels ils travaillent. La désignation des lauréats potentiels a été demandée au grand public au mois d’août et ces choix ont ensuite été évalués par un panel indépendant de trois membres : le Président de la Chambre de commerce au nom du secteur privé, Vaasilifiti Moelagi Jackson (Président ad intermim de SUNGO) au nom de la société civile et le Président de la Commission.

Le grand public ainsi que les établissements scolaires étaient invités à cette occasion à communiquer avec les agences gouvernementales afin d’avoir une meilleure compréhension de leur rôle et de leurs fonctions, ainsi que de la manière dont ces agences ont une influence sur la vie de tous les jours.

 

comments powered by Disqus